Des pesticides trouvés dans les feuilles de thé

 

La seconde boisson la plus consommée de la planète est entourée d’un imaginaire lié à la bonne santé et à une vie saine. Une étude de 60 millions de consommateurs parue en Novembre épingle cette image dans une étude portant sur seize thés noirs, dix thés verts.

Prés de 2 Français sur 3 en consomment et pourtant ces petits sachets de feuilles de thé contiennent jusqu’à 17 pesticides ! Tous les produits testés sont concernés y compris les bios. Afin de conserver toutes les saveurs, les feuilles ne sont pas rincées après la récolte. De plus, Patricia Chairopoulos de 60 millions de consommateurs souligne que « lors de la récolte, si le thé est mal trié, des mauvaises herbes peuvent rester parmi les feuilles et sécréter ces substances alcalogènes qui sont cancérigènes pour l’homme ». Benjamin Douriez, rédacteur en chef du magazine, précise tout de même « Ce sont des quantités faibles de pesticides, qui la plupart du temps sont inférieures aux limites autorisées ». Un précédent en janvier 2017 avait amené Kusmi Tea à retirer certains produits à la suite d’une batterie de test qui avait trouvé jusqu’à 380 fois la dose nocive pour l’être humain d’un alcaloïde.

 Les plus mauvaises notes attribuées par l’étude sont décernées à Twinning (son Original Earl Grey est sanctionné d’un 8.5/20) et à Lipton (6.5/20 pour son Rich Earl Grey). Ce dernier a déclaré avoir « pris une approche proactive ces dernières années avec nos fournisseurs et conjointement avec l’industrie européenne du thé et des infusions pour minimiser la contamination en alcaloïdes dans les champs à l’aide de meilleures pratiques agricoles”.

Un produit bio E. Leclerc a même été contrôlé avec un taux d’anthraquinone (un répulsif) quatre fois supérieurs à la limite autorisée. Le distributeur a vite réagi en expliquant qu’un seul lot avait été identifié comme non conforme. Ce lot « a immédiatement été retiré des rayons et détruit il y a plus d’un mois. Ceci en toute transparence avec les pouvoirs publics et l’organisme de certification Ecocert » a assuré la marque, expliquant aussi qu’il s’agit bien d’un lot isolé et que le reste de la production « ne présente pas d’anomalie ».

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.