Noyades : comment éviter le drame ?

Entre le 1er juin et le 5 juillet, plus de 500 noyades ont été recensées en France, dont 121 mortelles. Ces chiffres sont on ne peut plus alarmants puisque la saison estivale vient tout juste de commencer. En effet les résultats du baccalauréat mais aussi du brevet ont été dévoilés la semaine dernière. De ce fait, les jeunes vont être de plus en plus nombreux sur les plages et autres piscines. Comment éviter les accidents ? 

Comment surviennent les noyades ?

En mer, à la piscine, dans un fleuve, une rivière ou un cours d’eau, les noyades surviennent à l’occasion d’un malaise, d’une imprudence ou d’un défaut de surveillance de l’enfant. “La France a enregistré 121 décès par noyades entre le 1er juin et le 5 juillet, soit en moyenne un peu plus de trois morts par jour“, avertit l’agence sanitaire Santé publique France, qui rappelle ses conseils de prudence aux baigneurs en cette période estivale. “A tous les âges, la baignade comporte des risques. La plupart des accidents impliquant des enfants est due à un manque de surveillance, à un défaut du dispositif de sécurité ou encore à une chute“, note l’agence sanitaire.

Quelques conseils de prudence

Une piqure de rappel est toujours bonne à prendre. Pour commencer :

  • Surveiller les enfants en toute circonstance : l’agence sanitaire Santé publique France rappelle qu’un enfant peut se noyer en silence en trois minutes, même dans 20 centimètres d’eau. Il faut les équiper de brassards et leur apprendre à nager le plus tôt possible : dès 4-5 ans, selon les capacités de l’enfant, pour tous à partir de 6 ans.
  • Pour les adultes, les accidents se produisent principalement suite à un malaise, à une imprudence ou tout simplement au fait de ne pas bien savoir nager.
  • Il faut privilégier les zones de baignade surveillées, même s’il y a du monde. Une vie peut en dépendre.

Pour passer un bel été sans drame, ces conseils sont fortement à appliquer.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.