Coronavirus : l’OMS lance une nouvelle alerte après une journée de contaminations record

Monde coronavirus décès OMS

Alors que la France a lancé son plan de déconfinement il y a un plus de 10 jours, la situation mondiale ne semble pas aller en s’arrangeant. En effet, mercredi 20 mai, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a déploré plus de 106 000 nouveaux cas de contamination liés au Coronavirus. Un nouveau triste record qui alerte la plus haute instance médicale mondiale.

106 000 nouveaux cas de coronavirus en une seule journée

Depuis le début, jamais ce chiffre n’avait été aussi grand. Avec plus de 106 000 nouveaux cas en une journée, l’épidémie ne semble pas prête de s’arrêter. À ce sujet, Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur de l’Organisation Mondiale de la Santé, a d’ailleurs déclaré : “Nous avons encore beaucoup de chemin à faire dans cette pandémie de Covid-19. Au cours des dernières 24 heures, 106 000 cas ont été déclarés à l’OMS – le chiffre le plus élevé pour une seule journée depuis le début de l’épidémie“. Il a ensuite appuyé ce chiffre en disant craindre pour les pays pauvres, où l’épidémie pourrait être dévastatrice face à des systèmes de santé précaires.

Cependant, le problème derrière ces 106 000 nouveaux cas de contamination est que deux tiers de ces nouveaux malades se situent dans quatre pays : “Près des deux tiers de ces cas ont été déclarés dans quatre pays“, s’alarme Tedros Adhanom Ghebreyesus. Bien qu’il n’ait pas précisé directement les pays concernés, selon les chiffres de l’OMS, il s’agirait des États-Unis, du Brésil, de la Russie et de l’Arabie Saoudite. Ces quatre pays seraient donc ceux comptant le plus de nouvelles contaminations en 24 heures, mais seraient suivis de près par l’Inde, le Pérou et le Qatar.

Déjà plus de 300 000 décès depuis le début de l’épidémie

Alors que l’épidémie de coronavirus continue sa progression mondiale, nous venons de voir que certains pays, en raison de potentielles mesures sanitaires laxistes, étaient plus touchés que d’autres. Le directeur général de l’OMS s’est d’ailleurs montré très alarmiste quant à la situation dans de nombreux pays pauvres : “Nous sommes très préoccupés par le nombre croissant de cas dans les pays à revenus faibles ou intermédiaires“. Il redoute que les faibles infrastructures médicales et le non-respect des mesures de distanciation sociale n’entraînent une contamination majeure dans certains pays. Au-delà de l’aspect sanitaire, ces pays à l’économie fragile ne résisteraient pas à un arrêt complet de la production. L’effondrement des échanges conduirait alors à la ruine du pays. Déjà, avec la forte baisse du tourisme, de nombreux pays ont vu une importante rentrée d’argent se volatiliser.

Réaliste, Michael Ryan, le responsable des urgences sanitaires de l’OMS a indiqué que le coronavirus devrait bientôt avoir contaminé plus de cinq millions de personnes à travers le monde. Ainsi, en l’espace de cinq mois, le virus, originaire de Chine, aura touché toutes les régions du globe. Au total, 323 370 seraient mortes du coronavirus depuis le début de la pandémie. Un bilan officiel de l’AFP, mais qui semble sous-évalué, tant les données restent floues sur l’origine de certains décès dans le monde…

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.